Le 2 août 1218, la Sainte Vierge voulut se manifester à une ville qui naissait: Barcelone. Elle a continué à la guider constamment. Le 25 septembre 1687, le Conseil des Cent proclama la Vierge de la Mercé souveraine de la ville.

Ainsi dit le Pape: «Marie, avec le Saint-Esprit, est toujours au milieu du peuple. Elle réunit les disciples pour l’invoquer, ainsi Elle rendit possible le mouvement qui se réalisa pendant la Pentecôte».


Comme mère de tous, Elle symbolise l’espoir pour les peuples qui souffrent jusqu’à ce que justice soit faite. Elle est la missionnaire qui s’approche pour nous accompagner dans la vie, en ouvrant les cœurs à la foi avec son amour maternel. Comme une vraie mère, Elle marche avec nous, lutte avec nous et répand constamment l’amour de Dieu. À travers les différentes prières mariales, généralement liées aux sanctuaires, Elle partage les histoires de chaque pays qui a reçu l’Évangile pour faire partie de son identité historique. Plusieurs parents chrétiens réclament le Baptême pour leurs propres enfants dans un sanctuaire marial, à travers lequel ils manifesteraient la foi dans l’action maternelle de Marie qui conçoit de nouveaux enfants pour Dieu. C’est dans les sanctuaires qu’on sent comment Marie réunit autour d’Elle ses enfants qui voyagent avec beaucoup d’efforts pour L’observer et pour se faire observer par Elle. C’est là qu’ils trouvent la force de Dieu pour faire face aux souffrances de la vie.

Le bureau du pèlerin offre différents choix de visite de la Basilique et d’approche à son histoire. Mais, nous ne nous adressons jamais au « touriste qui visite la Basilique », mais au “pèlerin” qui provient de la ville de Barcelone, de l’Amérique ou de tout autre endroit du monde. C’est un voyageur qui arrive chez sa mère! Nous aussi, nous reconnaissons avec les yeux du cœur, après avoir vu autant de beauté venant de notre histoire, le plus grand trésor que nous possédons: notre Mère qui nous dit: “ Ne suis-je pas ici, ne suis-je pas ta mère?”